Focus Stage

« Échafaudage et prévention des chutes de hauteur »
du 4 au 8 novembre 2013

Interview de Yann Ullerich, responsable de cette formation.

Échafaudage et prévention des chutes de hauteur

Quel est le but de cette formation ?

YU : Ce stage permet d’apprendre tout ce qui concerne la réglementation sur les risques liés à la hauteur, l’utilisation adéquate des EPI (équipements de protection individuelle) et le montage d’échafaudages simples dans le spectacle vivant.

A qui s’adresse-t-il ?

Ce stage concerne potentiellement tous les techniciens et régisseurs du spectacle, qu’ils relèvent du secteur du son, de la lumière ou du plateau. En effet, tous sont susceptibles, voire dans l’obligation, d’utiliser des EPI et de travailler en hauteur.

Cette formation permet-elle la délivrance d’une habilitation ?

L’attestation de formation délivrée au terme du stage (moyennement la validation d’un test final) permet de se faire habilité par son employeur pour le port du harnais, le montage d’échafaudages fixes, type LAYHER, et roulants, type SAMIA, ainsi que les travaux en hauteur.
L’enjeu est important car, en cas d’accident, le port des EPI certifie une situation d’accident du travail.

Comment se déroule-t-elle ?

L’enseignement théorique permet aux stagiaires d’acquérir les principes généraux de prévention des risques, la législation qui s’y applique et les obligations concernant la gestion des EPI.
Suivent ensuite des mises en pratique, les stagiaires y apprennent à s’accrocher en toute sécurité avec un harnais, à s’assurer, à vérifier leur matériel, à monter des échafaudage de tout type.

Cette formation est donc particulièrement utile pour tous les techniciens intermittents du spectacle ?

Le contexte réglementaire qui est de plus en plus cadré rend effectivement essentielle cette formation en termes d’employabilité.
Ce stage a également l’avantage de ne pas générer de carence pour d’autres demandes de formation à venir.

En savoir plus sur la formation