Les contenus et la durée de ces formations qualifiantes apportent aux professionnels en exercice les fondements théoriques de leur métier, la maîtrise des règles de l’art régissant leurs pratiques professionnelles et une bonne connaissance du secteur du spectacle vivant et de son cadre légal, pour accéder à des postes « à responsabilité ». Les titres délivrés par ces formations sont également accessibles par voie de VAE.

  • Directeur technique des entreprises du spectacle vivant
    Titre de niveau 7 inscrit au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP)

    Cette formation a été mise en place à l’ISTS en 1996. L’homologation du titre a été publiée pour la première fois au JO du 27 décembre 2000. La durée de la formation, afin de répondre au niveau d’exigence du titre, est alors passée de 320 heures à 581 heures puis, en 2020, à 560 heures. Depuis son enregistrement au RNCP publié au JO du 31 janvier 2006, le titre délivré est de niveau 7.
  • Régisseur du spectacle – lumière ou son
    Titre de niveau 5 inscrit au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP)
    La première promotion des régisseurs est sortie de l’ISTS en 1987. L’homologation du titre de « Régisseur du spectacle » est parue au Journal Officiel en 1995.
  • Chef machiniste — Régisseur plateau
    Titre de niveau 5 inscrit au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP)
    Le titre de Chef machiniste du spectacle vivant est inscrit au Répertoire National des Certifications Professionnelles (Journal Officiel du 24 octobre 2006). Ainsi l’ISTS poursuit son action en faveur de la reconstitution du corps professionnel des « Chefs de plateau » et « Chefs machinistes » en revalorisant ces fonctions par l’actualisation et l’extension des savoir-faire et des connaissances qui y sont liés, et en proposant aux professionnels concernés une formation à l’encadrement et à la prise de responsabilités.